13 décès liés au vaccin Pfizer, selon l’agence norvégienne — Norvège

Share

Le gouvernement allemand a aussitôt déploré "une communication inattendue et de très court terme ".

Une dose du vaccin Pfizer-BioNTech contre le Covid-19, le 15 janvier 2021.

Les ministres de la Santé de six autres pays de l'Union européenne ont exprimé leur " sérieuse préoccupation ".

"Pfizer et BioNTech ont développé un plan qui permettra d'augmenter les capacités de fabrication en Europe et de fournir beaucoup plus de doses au deuxième trimestre" ont rassuré via un communiqué publié ce samedi les deux laboratoires pharmaceutiques Pfizer et BioNTech, chargés de la fabrication des doses commandées par la plupart des pays européens.

Selon une source au sein de l'exécutif, la France pourrait tout de même être obligée d'"ajuster le rythme des vaccinations ".

"Dans une lettre commune, les ministres du Danemark, d'Estonie, de Finlande, de Lituanie, de Lettonie et de Suède dénoncent une situation " inacceptable " portant préjudice à la " crédibilité du processus de vaccination ".

La présidente de la Commission Ursula von der Leyen a affirmé que, passé le retard des prochaines semaines, les quantités promises pour l'ensemble du premier trimestre seront livrées d'ici l'échéance de celui-ci. Le média Norway Today met en cause le vaccin des laboratoires Pfizer et BioNTech contre le Covid-19.

La Chine a commencé la vaccination des personnes âgées de 18 à 59 ans, car les statistiques sur les personnes âgées de 60 ans et plus et les personnes âgées de 18 ans et moins ont été relativement faibles lors des essais cliniques des vaccins.

L'Agence norvégienne des médicaments a admis que les études qui constituent la base de l'approbation temporaire du vaccin avaient inclus très peu de personnes de plus de 85 ans, et on sait peu de choses sur la façon dont les effets secondaires affecteront ces tranches d'âge, mais elle a déclaré: "nous supposons que les effets secondaires seront largement les mêmes chez les personnes âgées que chez celles de plus de 65 ans ".

Les adaptations sur le site de Puurs, qui produit les vaccins à destination de toute l'Europe, vont entraîner " des fluctuations dans les calendriers de commandes et de livraisons", décrit Pfizer.

Outre la question des quantités disponibles, le déploiement de la vaccination contre le Covid-19 bute dans le monde entier sur d'autres obstacles comme les difficultés logistiques et de stockage, les pesanteurs administratives ou la méfiance de la population.

Share