Annonce d'AstraZeneca | Un autre type de vaccin

Share

L'Inde aura la priorité pour la distribution du futur vaccin contre la COVID-19 développé par le laboratoire britannique AstraZeneca et l'université d'Oxford, a assuré lundi le plus grand fabricant mondial de vaccins en volume, le Serum Institute of India (SII).

"Tout sera présenté aux Français en toute transparence", a aussi promis Olivier Véran, concédant que "la France a beau être le pays de Pasteur, c'est un pays qui doute parfois, et qui doute parfois fortement, plus fortement que les autres, lorsqu'il est question de vaccin et que le vaccin est produit dans des délais aussi contraints". L'efficacité passe alors de 62 % à 90 %. Leur vaccin a une meilleure efficacité si on administre une demi-dose comme première dose, plutôt qu'une dose entière. L'hypothèse privilégiée par les scientifiques d'Oxford est qu'administrer une dose plus petite permettrait de répliquer la première réaction du système immunitaire à un virus. Une telle réaction immunitaire pourrait réduire l'efficacité du vaccin.

Cette réaction immunitaire contre le vecteur viral est l'un des principaux problèmes de cette approche, parce qu'elle complique une deuxième dose.

"Nous sommes en train de constituer l'un des portefeuilles de vaccins contre le Covid-19 le plus complet au monde", a affirmé Mme von der Leyen. Détail important, AstraZeneca fait chaque semaine des tests pour détecter les cas asymptomatiques de COVID-19, ce qui pourrait signifier qu'il y a peu de symptômes importants parmi les 131 cas positifs.

Selon Emer Cooke, l'objectif de l'EMA est de parvenir à une recommandation positive sur un calendrier similaire à celui de la Food and Drug Administration (FDA) américaine, l'autorité américaine de la santé, qui devrait se prononcer à la mi-décembre sur le vaccin de Pfizer.

Lors d'une conférence de presse dévoilant les résultats de la phase 2 des essais cliniques de son vaccin, jeudi dernier, AstraZeneca a déclaré qu'il ne coûterai que " quelques livres", vraisemblablement moins de 10 $, par dose, deux à quatre fois moins que ceux de Pfizer et Moderna.

Après avoir dévoilé des résultats préliminaires, le groupe pharmaceutique AstraZeneca et l'université d'Oxford ont reconnu une erreur majeure dans le dosage du vaccin reçu par certains participants à l'étude, relate Associated Press.

Share