FIFA : le président de la fédération haïtienne banni à vie

Share

Accusé dans une affaire de viols, le président de la fédération haïtienne Yves Jean-Bart vient d'être banni à vie de la FIFA. Selon des jeunes filles citées dans la publication britannique, Yves Jean-Bart aurait violé de nombreuses joueuses mineures ces dernières années. À titre provisoire, le président de la fédération haïtienne était sous le coup d'une suspension depuis 25 mai. La sanction s'avère légitime par rapport à la gravité des actes.

Par ailleurs, dans une ordonnance de non-lieu rendue publique, Yves Jean-Bart a été blanchi par la justice haïtienne par le biais du juge d'instruction Émilio Accimé faute d'insuffisance de preuves ni de plaintes des victimes contre lui.

" Elle prononce à son encontre une interdiction à vie de toute activité liée au football (administrative, sportive et autre) aux niveaux national et international ", indique la FIFA, qui précise que M. Jean-Bart devra aussi s'acquitter d'une amende d'un million de francs suisses (930 000 euros).

En effet, la chambre de jugement a conclu que M. Jean-Bart avait enfreint l'art.

Dans un communiqué publié le 19 novembre 2020, le Docteur Yves (Dadou) Jean-Bart a salué la décision du système judiciaire haïtien de nettoyer son nom après de "multiples fausses accusations". Conformément à l'art. 78 par.

Share