Coronavirus : une immunité d'au moins six mois

Share

D'après leurs conclusions, leur organisme avait toujours une bonne immunité près de six mois après avoir contracté la maladie.

Si l'immunité collective ne fait plus partie des options pour lutter contre la pandémie, des scientifiques continuent de mener l'enquête sur la durée d'immunisation des patients après une infection au coronavirus SARS-CoV-2.

" Des patients qui ont été infectés il y a plus de six mois ont une réponse immunitaire solide ", a expliqué sur France Inter le Pr Arnaud Fontanet, épidémiologiste à l'Institut Pasteur. Ces cellules, anticorps, restent dans le corps durant 6 mois. Les chercheurs ont identifié des anticorps spécifiques du SRAS-CoV-2 dans la salive de tous les membres de la famille et lors de tests sérologiques. La majorité des échantillons sanguins ont été prélevés entre 6 jours et 6 mois après l'apparition des symptômes, mais le délai fut de 6 à 8 mois dans une quarantaine de cas. L'équipe scientifique a effectué une analyse minutieuse des différents sous-ensembles de cellules immunitaires et d'anticorps, montrant que les enfants avaient bien développé une réponse immunitaire contre le virus.

Cela dit, il faudra attendre encore d'autres résultats avant de se réjouir complètement, puisque d'autres études ont suggéré que les concentrations d'anticorps contre la COVID-19 commençaient à diminuer très rapidement - comme cette étude chinoise parue dans Nature l'été dernier qui a observé un déclin après seulement deux mois. "La prochaine étape sera d'étudier sur le plus long terme, la réponse du système immunitaire après infection et de la comparer par exemple à celle obtenue après vaccination, quand les vaccins seront disponibles", ajoutent les chercheurs". Les principales hypothèses évoquées sont les hormones (oestrogènes) et la génétique, et plus précisément les chromosomes sexuels: les femmes disposent de deux chromosomes X (XX) et les hommes d'un seul (XY). Même en cas de réinfection, une telle mémoire immunitaire permettrait d'éviter toute forme grave de la maladie pendant des années.

Share