Kita suspendu quatre mois après son comportement face au PSG — Nantes

Share

Sans afficher de satisfaction, le SAFE (Syndicat des Arbitres du Football d'Elite), qui regroupe les arbitres évoluant dans les compétitions de la Ligue du football professionnel (LFP), a pris acte de la suspension pour deux mois ferme de Waldemar Kita, président du FC Nantes, après les incidents lors du match contre le PSG (0-3), le 31 octobre.

Alors que le conflit opposant Mediapro à la Ligue de football professionnel (LFP) ajoute encore un peu plus d'inquiétude à une situation déjà préoccupante pour le football professionnel suite aux conséquences de la pandémie de la Covid-19, le président de la République s'est voulu très critique à propos de la gestion des droits TV par les anciens dirigeants du football français. La Ligue espère qu'un accord sera trouvé rapidement afin de sauver l'échéance de décembre.

Des offres intéressantes surtout lorsque l'on sait que l'UEFA Champions League sera de retour sur Canal+ et beIN SPORTS à partir de l'été prochain. Une issue qui ne serait pas pour déplaire à Mediapro, qui refuse toujours de payer ses traites, s'élevant pour le moment à 350 millions d'euros. Canal + estime que le produit a été dévalorisé cette saison et que la perte de la Ligue 1 n'a pas entraîné de perte d'abonnés. "Les deux parties échangent depuis plusieurs jours afin d'envisager une reprise en partie ou totale des droits", assurent nos confrères, rappelant que C+, qui vise notamment le match du dimanche soir, est en position de force dans les négociations et que les chiffres promis par Mediapro ne seront dans tous les cas pas atteints.

Share