Vince Reffet, "l'homme volant" est décédé lors d'un entraînement

Share

Vince Rivett, auteur de son travail époustouflant avec son ami Soul Flyers Fred Fugen sur un vol à Getman Dubaï, a déclaré que le costume ou Jetman (équipé de petits réacteurs) est décédé le mardi 17 novembre Accident pendant l'entraînement.

Les exploits de l'athlète, ancien membre de l'équipe de France de parachutisme associé depuis 20 ans à deux équipes (41), sont devenus viraux en début d'année, avec une vidéo de lui décollant du sol et montrée sur la photo.

Le communiqué indiquant la mort du pilote Jetman, Vincent Reffet, "lors d'un entraînement à Dubaï" n'a pas donné plus de détails. Abdallah ben Habtour a signifié qu'une enquête est ouverte pour éclaircir les circonstances de ce drame.

" Vince était un athlète talentueux et un membre aimé et respecté de notre équipe. Nos pensées et nos prières vont à sa famille et à tous ceux qui l'ont connu et ont travaillé avec lui", a-t-il ajouté.

Le décès accidentel de Vince Reffet, hier à l'âge de 36 ans, a provoqué une vague d'émotion dans le monde de l'aéronautique. Pour réaliser ce record, il avait été équipé d'une aile en fibre de carbone propulsée par quatre mini-moteurs à réaction. Nous avons tellement de rêves et la vie est si courte.

Vince Reffet a réalisé plusieurs exploits: il était entré dans un avion en plein vol en 2017, il s'est également élancé de la plus haute tour du monde, la Burj Khalifa (828m) à Dubaï.

En 2015, il avait volé en formation avec un Airbus A380, aux côtés de son partenaire Yves Rossy. L'équipement, qui est contrôlé par les mouvements du pilote, est capable d'atteindre des vitesses de 400 kilomètres (250 miles) par heure. Fin 2019, "l'homme volant" a traversé la célèbre Porte du Ciel avec son acolyte Fred Fugen.

Share