Ben Arfa recadre un journaliste — Ex OM

Share

L'ambiance est quelque tendue aux Girondins de Bordeaux. Giflé par l'AS Monaco (0-4) et battu au Matmut Atlantique par le Montpellier HSC (0-2) avant la trêve internationale, le club au scapulaire est au bord de la crise et il faudra absolument réagir vendredi soir contre le Stade Rennais, en ouverture de la 11e journée de L1.

Présent en conférence de presse ce mercredi, à deux jours d'un Rennes-Bordeaux forcément spécial pour lui, Hatem Ben Arfa avait le moral et était d'humeur badine. Parce que jusqu'à fin décembre, on ne va pas avoir beaucoup d'espaces de travail. Ce n'est pas moi qui les fixe, il y a un président, un directeur sportif, on va essayer dans ce cadre-là. Le milieu offensif a cependant affirmé qu'il était confiant et serein pour les matchs à venir. Mais surtout, HBA a évoqué la suite.

"Je pense que les défaites, ça ne monte pas la confiance". Mais il suffit d'enchaîner deux victoires pour que tout le monde se remette à l'endroit et aille de l'avant. On sait où l'on veut aller et vous verrez qu'en fin de saison, on sera mieux que nos objectifs. Hatem Ben Arfa est un joueur très talentueux et différent. (.) Le groupe est assez serein, le coach aussi. Par sa posture, il nous donne cette sérénité. Je peux vous le signer aujourd'hui même! C'est juste une histoire de temps de passage.

"On sait qu'on doit gagner à chaque match mais il n'y a pas de pression particulière à ce stade-là de la saison: il reste encore une grosse vingtaine de matches avant de s'inquiéter. Je suis vraiment très serein", a-t-il ainsi répliqué. "Ce n'est pas aujourd'hui qu'il faut nous juger, c'est à la fin de saison".

Share