Pourquoi Barack Obama assure qu'il ne reviendra pas en politique

Share

Il a notamment expliqué comment il avait insulté Donald Trump en 2011.

Au détour de l'ouvrage à paraître ce mardi, et dont l'écrivaine nigériane Chimamanda Ngozi Adichie a pu consulter les bonnes feuilles et dévoiler quelques anecdotes croustillantes dans le "New York Times ", l'ancien président des Etats-Unis passe en revue quelques-uns des chefs d'Etats avec lesquels il a été amené à travailler au cours de ses deux mandats.

Dans cet épais premier tome (768 pages) de ses mémoires, Barack Obama, raconte aussi son processus d'écriture (au stylo, pas sur l'ordinateur) et sa difficulté à être concis. Obama finira par lui répondre en public, en l'humiliant lors d'un dîner à la Maison-Blanche. Mes conseillers et moi avions cru que, après en avoir fait leur beurre, les médias se lasseraient peu à peu de cette obsession pour ma naissance.

"Pendant plusieurs semaines, Donald Trump parvient à acquérir une audience sans précédent en réclamant que soit publié l'acte de naissance du président, prouvant qu'il est bien américain".

Dans son livre, Barack Obama révèle aussi que son premier chef de cabinet Rahm Emanuel l'avait prévenu qu'il ne pourra pas " avancer vers la paix " alors que le président américain et le Premier ministre israélien ne sont pas du même bord politique. Excédé, il décide finalement de publier le document, mais il ne souhaite pas en rester là. Arrivé à la moitié de mon monologue, je me suis tourné directement vers Trump: 'Je sais qu'il a essuyé quelques critiques dernièrement, ai-je dit, mais personne n'est plus heureux et plus fier que notre ami Donald de pouvoir tirer un trait sur cette histoire d'acte de naissance. Parce que maintenant, il pourra recommencer à se concentrer sur les vrais problèmes.

Share