Grand Prix de Valence de MotoGP

Share

Engagé pour le titre de Champion du monde au départ, il a très vite déchanté et sa chute sans conséquences physiques lui aura été fatale. Je ne sais pas s'il faut rire ou pleurer. Il avait déjà été couronné champion du monde en catégorie Moto3 en 2017. Quand on poursuit un rêve toute sa vie et qu'on l'accomplit finalement, on n'arrive pas à y croire et j'ai besoin de temps pour réaliser.

Après avoir remporté les deux premières courses de la saison, le Niçois a marqué le pas et s'est fait progressivement remonter par Joan Mir et sa Suzuki. La plupart d'entre elles ont également eu lieu à huis clos. J'ai tout fait pour gagner et cela a été une belle bataille.

" Nous avons malheureusement perdu le championnat mais nous avons fait du beau travail", a-t-il ajouté, alors qu'il occupe actuellement la deuxième place du championnat.

Contrairement à Franco Morbidelli, son coéquipier de l'écurie satellite SRT vainqueur dimanche, il dispose d'une machine avec les dernières évolutions alors que l'Italien pilote lui une moto de l'an dernier. Celles-ci ne se sont toutefois pas révélées convaincantes, comme le prouvent les difficultés rencontrées par les pilotes d'usine Maverick Vinales et Valentino Rossi. Mais l'ancienne moto est plus régulière.

Ce Grand Prix de Valence de MotoGP est retransmis à la télévision française à partir de 14 heure, heure française, sur Canal+. Même destin pour Johann Zarco qui ne termine pas la course.

Quartararo ne figure désormais plus qu'en 5e position du championnat avant le GP du Portugal.

Share