L'espoir d'un déconfinement pour Noël — Jean Castex

Share

Jean Castex a demandé à la ministre du Travail, Elisabeth Borne, de proposer aux partenaires sociaux de reconduire le dispositif de droit à l'assurance chômage pour les chômeurs qui sont aujourd'hui en fin de droits, le temps du confinement. Au même titre que le plan #1jeune1solution, auquel Jean Castex a fait référence, la création de ces 1.600 jobs étudiants fait partie des mesures de soutien du gouvernement aux jeunes. Pour Jean Castex, "notre stratégie de confinement [.] semble produire les effets attendus".

Mais si la situation ne devait pas s'améliorer, si, "la semaine prochaine", la tendance à l'amélioration des indicateurs sanitaires "ne se confirmait pas et que le nombre de patients Covid en réanimation devait continuer à augmenter", le gouvernement serait alors "amené à prendre des mesures supplémentaires afin d'arrêter la vague" épidémique. Aussi a-t-il jugé " irresponsable de lever et même d'alléger le dispositif " de confinement pour l'instant.

Cette conférence de presse intervient deux semaines après le reconfinement du pays pour affronter la seconde vague de l'épidémie de Covid-19.

Depuis le 30 octobre, 581 000 contrôles ont été effectués et 88 455 verbalisations ont été dressées.

" Si en décembre, les commerces non alimentaires sont fermés, il sera difficile de maîtriser ce que l'on voit monter", prédit Geoffroy Roux de Bézieux, évoquant une " profonde colère", en plus d'un " tsunami économique ". "45 % des salariés privés ont télétravaillé au cours de la semaine écoulée, pour une moyenne de 3,7 jours par semaine".

Le premier ministre appelle les Français à ne pas relâcher les efforts et demandent à ce qu'ils soient amplifiés.

"Dans l'enseignement, près de 1600 étudiants seront recrutés d'ici à janvier pour accompagner dans les universités " les étudiants de première année " et les étudiants " les plus en difficulté ", soit deux référents étudiants dans chacune des 800 cités universitaires. Les écoles, les collèges et les lycées restent ouverts.

Des "premières mesures d'allégement" pourraient intervenir en France à au 1er décembre si la situation sanitaire s'améliore, a annoncé le Premier ministre lors de sa conférence de presse ce jeudi soir. Du côté des particuliers, les attestations seraient toujours à l'ordre du jour.

Que se passera-t-il pour Noël et le Nouvel An? "On pourra bien sûr retrouver les siens, mais il ne serait pas raisonnable d'espérer pouvoir organiser cette fête à plusieurs dizaines de personnes, notamment pour le réveillon du 31 décembre". Concernant les déplacements pour les vacances de Noël, le gouvernement a néanmoins promis de préciser les règles sur la nécessité d'une attestation "dans des délais qui leur permettront de s'organiser ", c'est-à-dire "d'ici la fin du mois de novembre ".

Ce jeudi 12 novembre 2020, retrouvez les annonces du Premier ministre, à partir de 18h00 sur BFM TV, LCI, CNews et Franceinfo:.

Share