Trois soldats tués dans une fusillade sur une base militaire

Share

Trois militaires ont été tués et un blessé lors d'une attaque commise par un collègue dans une unité militaire de la région de Voronej, a rapporté ce lundi à Sputnik le service de presse de la région militaire occidentale. Le soldat Anton Makarov est soupçonné d'être l'auteur de l'attaque.

Une autre personne a également été grièvement blessée dans l'incident, après quoi il a été transporté à l'unité de soins intensifs d'un hôpital.

D'après le comité d'enquête de la Fédération de Russie, l'agresseur a d'abord tué un officier avec une hache pour se procurer son arme et ouvrir le feu. Le jeune homme a été arrêté dans l'après-midi par les forces de l'ordre. Des hélicoptères, des drones, la police antiémeute et plus de 100 membres de la Garde nationale ont été mobilisés pour arrêter le conscrit, selon une source citée par l'agence TASS.

Читайте также: Coronavirus : Nice ferme son centre d'entraînement

Selon les médias, Anton Makarov avait fait ses études à l'Institut Voronej du ministère russe de l'Intérieur et a rejoint l'armée après en avoir été expulsé. En octobre 2019, un conscrit russe avait tué huit personnes en ouvrant le feu sur une base militaire sibérienne, disant ensuite dans une lettre ouverte avoir agi en raison de l'"enfer" du bizutage qu'il vivait dans l'armée.

L'attaque a eu lieu vers 5 heures (3 heures en France) sur une base militaire dans la région de Voronej, une ville dans l'ouest de la Russie, selon la même source, qui ajoute que l'attaquant est un soldat d'une des escouades de la base qui s'est emparé de l'arme d'un officier. Dans années 1990, le bizutage dans l'armée russe était l'un des plus gros problèmes.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2021 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Share