L'Arménie et l'Azerbaïdjan signent un "cessez-le-feu total" — Haut-Karabakh

Share

"Nous partons du principe que les accords conclus créeront les conditions nécessaires pour un règlement à long terme et complet de la crise autour du Haut-Karabakh sur une base juste et dans l'intérêt des peuples arménien et azerbaïdjanais.", a déclaré le président russe. Des manifestations ont éclaté en Arménie.

" Le 9 novembre, le président de l'Azerbaïdjan (Ilham Aliev), le Premier ministre de l'Arménie (Nikol) Pachinian et le président de la fédération de Russie ont signé une déclaration annonçant un cessez-le-feu total et la fin de toutes les actions militaires dans la zone du conflit du Nagorny Karabakh à partir de minuit le 10 novembre heure de Moscou", indique Vladimir Poutine dans déclaration diffusée aux médias.

L'Azerbaïdjan entend reprendre le contrôle du Karabakh qui a fait sécession, devenant de facto indépendante au début des années 1990 et à l'issue d'une guerre qui fit plus de 30 000 morts.

Depuis la reprise des combats le 27 septembre, les forces azerbaïdjanaises ont regagné d'importantes portions de territoires au sud du Nagorny Karabakh et se rapprochaient depuis plusieurs jours de Choucha et d'une route vitale reliant la capitale séparatiste à l'Arménie, affirmant même hoer s'être emparé de cette ville à l'importance stratégique et symbolique.

Depuis la fin septembre, les combats les plus sanglants depuis près de 30 ans opposent séparatistes arméniens du Nagorny Karabakh et armée azerbaïdjanaise.

Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Ceyhun Bayramov a de nouveau présenté ses excuses pour la destruction d'un hélicoptère russe Mi-24 dans le ciel arménien, dans un entretien mardi avec son homologue russe Sergueï Lavrov, a fait savoir la porte-parole de ce dernier à la chaîne de télévision RTVI.

Читайте также: "La ville du foot, ça a toujours été Marseille" — Leonardo

La chute de cette localité était considérée comme un tournant de la guerre.

"J'ai pris cette décision après une analyse en profondeur de la situation militaire", a justifié Nikol Pachinian sur Facebook, en référence aux avancées azerbaïdjanaises des six dernières semaines. Il pourrait en réalité y avoir des milliers de morts de chaque côté.

En réponse, Moscou a encore une fois souligné la nécessité de mener au plus vite une enquête complète sur cet incident tragique, a ajouté Maria Zakharova.

L'hélicoptère volait près de la frontière entre l'Arménie et l'Azerbaïdjan à basse altitude dans l'obscurité pendant des batailles militaires actives, a-t-il déclaré.

La Turquie, l'autre puissance régionale, soutient elle l'offensive de l'Azerbaïdjan et a été accusée d'envoyer des mercenaires proturcs de Syrie se battre en soutien à Bakou.

Si Moscou et Ankara sont rivaux, les présidents Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan entretiennent néanmoins une relation pragmatique.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2021 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Share