"La ville du foot, ça a toujours été Marseille" — Leonardo

Share

Certains y verront une maladresse de communication, d'autres un aveu sincère et difficilement contestable. "Paris n'a jamais été exactement la ville du foot, c'est toujours Marseille", observe avec justesse le bras droit de Nasser Al-Khelaïfi qui appuie ses propos avec sa propre expérience de joueur au PSG (1996-1997).

Читайте также: Jean-Luc Mélenchon "propose" sa candidature à la présidentielle 2022

La question n'avait pourtant rien à voir à la base. "Le directeur sportif des champions de France a abordé tous les sujets, Thomas Tuchel, les prolongations de Neymar et de Mbappé, le mercato à venir, les filles du Paris SG, sa fonction. mais aussi la manière dont il voyait le football à Paris dans les prochaines années (à partir de 56'55" sur la vidéo ci-dessous). Quelque chose qui a été construit de Daniel Hechter à aujourd'hui, en seulement 50 ans, c'est peu. Pour avoir une grande équipe, tu as besoin d'une grande ville. C'est vrai qu'il y a des hauts et des bas, mais c'est normal. Les autres clubs qui ont gagné dans les années 1970, comme l'Inter ou l'Ajax, ont été fondés dans les années 1890. Il y a une culture dans la ville à construire. Tu dois aussi avoir un stade capable d'être la maison de l'équipe, tu dois avoir des bons joueurs. Moi, quand je jouais ici, c'était le vendredi car le week-end, il y avait plein d'autres choses. Quand je jouais ici, il y avait une seule émission télévisée sur le foot, Téléfoot, le dimanche matin. Après la Coupe du Monde 1998 ça a changé, mais il y a encore des choses à développer. La France a dominé les catégories de jeunes et les catégories professionnelles. Une ville comme Paris te donne une responsabilité encore plus importante par rapport à ce que tu fais.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2021 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Share