Après le vote, Alpha Condé s’adresse aux Guinéens, candidats et observateurs — Kaloum

Share

Après avoir accompli son devoir de citoyen, le principal challenger d'Alpha Condé a livré ses premières impressions sur le déroulement du scrutin. Il s'est également agit très certainement en sourdine pour le président sortant de battre en brèche "l'injure " que lui fait l'opposant Cellou Dalein Diallo qui dénonce sa santé chancelante du fait de son "âge avancé ". M. Condé l'avait emporté les deux fois. "(Si) nous avons nos propres résultats, nous pouvons faire un tweet", dit Fodé Oussou Fofana.

Alpha Condé revendique d'avoir redressé un pays qu'il avait trouvé en ruines après des décennies de régimes autoritaires et d'avoir fait avancer les droits humains. Il promet d'en faire "la deuxième puissance (économique) africaine après le Nigeria".M. Diallo propose de "tourner la page cauchemardesque de 10 ans de mensonges", fustigeant répression policière, corruption, chômage des jeunes et pauvreté.

L'élection de 2020 n'échappe pas aux tensions qu'ont connues les deux précédentes, ternies par la violence et la contestation.

La mobilisation a été sévèrement réprimée et des dizaines de civils ont été tués, autorités et opposition se rejetant la responsabilité de ces morts. Mais pour M. Condé, la Constitution qu'il a fait adopter en mars pour, dit-il, moderniser le pays remet son compteur à zéro.

De toute la capitale guinéenne, des milliers de sympathisants de Cellou Dalein Diallo ont convergé vers la périphérie pour accueillir leur champion de 68 ans qui revenait, lui aussi, de faire campagne à l'intérieur, portant le message du changement après dix années de présidence Condé.

L'importance des appartenances ethniques ajoute à la volatilité de la situation.

Le ministère de la Sécurité a prévenu vendredi qu'il était "interdit" à quiconque d'autre que les institutions "reconnues" de publier un résultat.

La publication d'un résultat national devrait prendre quelques jours au moins.

Le premier tour de ce jour pourrait déboucher sur un éventuel second tour programmé en novembre prochain.

Une modification de la Constitution lors d'un référendum controversé l'autorise à se présenter à l'élection de ce 18 Octobre.

Share