Vaccin contre la Covid-19: trop vite, trop haut, trop fort?

Share

" Nous avons temporairement interrompu tout nouveau dosage dans tous les essais cliniques de notre candidat vaccin covid-19, y compris l'essai de phase 3 ENSEMBLE, en raison d'une maladie inexpliquée chez un participant à l'étude", ont déclaré les checheurs. Le système d'inscriptions en ligne, mis en place fin septembre pour recruter 60.000 participants dans le cadre de la phase 3 de l'essai, sera inaccessible jusqu'à nouvel ordre.

"Dans un communiqué publié lundi, Johnson & Johnson a déclaré que les maladies, " même celles qui sont graves", étaient une " partie attendue de toute étude clinique " et que le nombre " devrait raisonnablement augmenter dans les essais impliquant un grand nombre de participants ". Les protocoles en vigueur dans la compagnie prévoient la suspension d'une étude afin de déterminer si l'état de santé du malade est lié au médicament utilisé ou pas.

Le géant pharmaceutique basé aux États-Unis est l'une des nombreuses entreprises qui tentent de produire le premier vaccin COVID-19 au monde.

Cette suspension entraîne par conséquent la fermeture temporaire du "recrutement" des participants.

En septembre, les essais du candidat vaccin COVID-19 développé par AstraZeneca et l'Université d'Oxford, considéré comme l'un des plus prometteurs, ont également été interrompus après qu'un participant britannique a développé une pathologie inexpliquée. Le groupe pharmaceutique américain Johnson & Johnson a sorti un communiqué annonçant la suspension de son essai clinique d'un vaccin contre la Covid-19.

Share