L'Argentine s'en sort et domine la Bolivie

Share

Lionel Scaloni a opté pour une composition offensive, avec un mélange de promesses et de cadres, pour le match (éliminatoires de la Coupe du monde 2022) de l'Argentine en Bolivie, ce mardi soir (22 heures). lire aussi Suivez Bolivie - Argentine en direct commenté Quatre joueurs à vocation offensive sont alignés d'entrée: l'ancien Marseillais Lucas Ocampos ainsi que Rodrigo De Paul, Lionel Messi et Lautaro Martinez. Joué à des hauteurs inhabituelles, sur une pelouse digne, si l'on en croit les quelques rebonds incontrôlés du ballon, depuis un terrain de DH, ce match était un autre test pour l'Albiceleste, et cela peut expliquer l'effusion de joie des compatriotes de la Ballon d'or six fois au coup de sifflet final, contre la 75e nation du classement FIFA. Lionel Messi a quant à lui été plutôt discret.

Dans un premier temps affolés, les Argentins ont subi la loi de La Verde, techniquement habiles et surtout bien mieux huilés dans son jeu collectif.

En effet, une fois la rencontre terminée, le natif de Rosario s'est accroché à l'attaquant de Le vert, Marcelo Martins Moreno, très encouragé par le comportement de La Pulga.

Les coéquipiers de Leandro Paredes, le Parisien, titulaire, sont revenus avec beaucoup de chance.

C'est Lautaro Martinez qui a permis à l'Argentine de renverser la situation. Plus dominateur en seconde période, l'Argentine a repris son élan offensivement, Messi étant plus enclin à courir et à mettre ses coéquipiers offensifs dans une bonne position. Puis il a décalé Joaquin Correa, dont la frappe du gauche a trompé le portier adverse (79e).

Deux sur deux pour l'Argentine.

Share