Disney change de cap et mise tout sur le streaming

Share

Le lundi 12 octobre 2020, The Walt Disney Company a annoncé une profonde réorganisation de ses différents pôles, et va désormais tout miser sur le streaming. Cette décision, qui résonne comme un coup de tonnerre pour l'industrie du cinéma, est largement motivée par la pandémie de Covid-19.

Selon les derniers chiffres publiés au mois d'août dernier, Disney comptait plus de 100 millions d'abonnés sur l'ensemble de ses plateformes de streaming: Disney+, Hulu et ESPN+.

Avant même la rétrogradation du prochain Pixar, il était annoncé que ce modèle de diffusion en streaming pourrait devenir la nouvelle norme.

Dans le communiqué de presse de Disney,Chapek évoque "l'incroyable succès de Disney+" (qui, pour info, a permis à l'entreprise de retrouver sa côte en bourse d'avant la crise du coronavirus grâce aux abonnements qui ont explosé) et "les plans [de Disney] d'accélérer leur business direct-au-consommateur", comprendre: abolir les barrières entre la production et la distribution et se passer des intermédiaires grâce aux plateformes de streaming comme Disney+.

Dans le cadre de la nouvelle structure, les moteurs de création de classe mondiale de Disney se concentreront sur le développement et la production de contenu original pour les services de streaming de la société, ainsi que pour les plates-formes héritées, tandis que les activités de distribution et de commercialisation seront centralisées dans une seule organisation mondiale de distribution de médias et de divertissement.

À l'instar de Netflix, il y a fort à parier que Disney+ présente de plus en plus de contenus originaux sur sa plateforme en évitant la case cinéma. Il devra se référer directement à Bob Chapek, le dirigeant de Disney.

Share