Amandine Henry "choquée" de sa non-sélection en Équipe de France

Share

"L'annonce ne lui a pas fait plaisir évidemment".

Dans la foulée de sa confirmation à la tête de l'équipe de France féminine de football, Corinne Diacre était devant la presse ce jeudi matin pour annoncer la liste des joueuses retenues pour les matches qualificatifs pour l'Euro 2022, d'abord face à la Macédoine du Nord le 23 octobre à Orléans (21h00), puis en Autriche le 27 octobre à Wienner Neustadt (21h00). C'est une compétitrice donc forcément cela ne lui a pas fait plaisir. Son agente, Sonia Souid a évoqué la réaction d'Henry au micro de l'AFP: " Elle ne s'y attendait pas du tout, c'est choquant.

Olivier Blanc, dirigeant des Fenottes, a confirmé que la Rhodanienne n'avait pas très bien pris cette annonce. " Bien sûr, c'est même une totale surprise, a-t-il lâché aux médias du club.

Plus tard dans l'après-midi, l'OL a également réagi sur son site. Une décision qui a choquée la joueuse selon les dirigeants Lyonnais. Ce développement intervient en effet après la mise en retrait de la gardienne de l'OL Sarah Bouhaddi durant le mandat de Diacre, qui court jusqu'à l'Euro-2022. On l'a vu avec Melvine Malard. L'attaquante lyonnaise de 20 ans s'était montrée très remuante et intéressante sur l'aile gauche lors de sa première titularisation contre la Serbie (2-0) en septembre. Wendie Renard ainsi que la Parisienne Grace Geyoro, qui avaient manqué le dernier rassemblement sur blessure, font leur retour. Eve Perisset a quant à elle été testée positive au Covid-19 et ne figure donc pas dans la liste.

Actuellement invaincues et deuxièmes de leur groupe de qualification pour l'Euro-2022 à trois points de l'Autriche, mais avec un match en moins, les Françaises vont affronter les Macédoniennes du Nord avant d'aller défier les Autrichiennes chez elles pour un choc au sommet. "L'adhésion s'est bien faite sur le terrain", s'est félicitée Corinne Diacre.

Share