Paul réveille-toi, tu as gagné le prix Nobel !

Share

Le prix leur est remis pour avoir " amélioré la théorie des enchères et inventé de nouveaux formats d'enchères ", notamment dans des domaines sophistiqués, au " bénéfice des vendeurs, des acheteurs et des contribuables du monde entier ", a indiqué le jury de l'Académie suédoise des Sciences.

Comment allouer les biens de la meilleure façon pour l'économie?

"Ces nouveaux formats d'enchères sont un magnifique exemple de la manière dont des recherches fondamentales peuvent produire des inventions qui bénéficient à la société", ajoute-t-elle dans un communiqué.

" Les ventes aux enchères sont partout et touchent notre vie quotidienne", relève le jury. "Ma femme me fait remarquer que nous avons des chaussures de ski achetées sur eBay, je suppose que c'était une vente aux enchères ", s'est-il amusé. Paul Milgrom, 72 ans et son compatriote Robert Wilson, 83 ans, ont conceptualisé une théorie sur l'optimisation des ventes aux enchères, notamment utilisée dans l'attribution des fréquences télécom, comme la 5G.

"Moi-même, je n'ai jamais participé à une vente aux enchères [.]". Heureusement pour le lauréat du prix Nobel Paul Milgram, cette fois, les nouvelles étaient vraiment très bonnes. Le comité Nobel basé en Suède ne parvenant pas à le joindre, sans doute à cause du décalage horaire, son co-récipiendaire, Robert Wilson, qui s'avère être également son voisin, a accouru sur son porche pour le réveiller en sonnant à l'interphone, comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessous.

L'année passée, le prix avait récompensé la Franco-américaine Esther Duflo et les Américains Abhijit Banerjee et Michael Kremer pour leurs travaux sur la réduction de la pauvreté dans le monde.

Même s'il est la récompense la plus prestigieuse pour un chercheur en économie, le prix n'a pas acquis le même statut que les disciplines choisies par Alfred Nobel dans son testament fondateur (médecine, physique, chimie, paix et littérature), ses détracteurs le raillant comme un "faux Nobel" surreprésentant les économistes orthodoxes et libéraux.

L'économie vient clore une saison Nobel marquée vendredi par le prix de la paix du Programme alimentaire mondial, organe onusien de lutte contre la faim.

Jeudi, la poète juive américaine Louise Glück avait décroché la littérature.

Share