Coronavirus: Plus de 950.000 morts dans le monde

Share

La pandémie du nouveau coronavirus a fait au moins 961 531 morts dans le monde depuis que le bureau de l'OMS en Chine a fait état de l'apparition de la maladie fin décembre, selon un bilan établi par l'AFP à partir de sources officielles lundi à 7 h. Les pays qui ont enregistré le plus de nouveaux décès dans leurs derniers bilans sont l'Inde avec 1.247 nouveaux morts, les États-Unis (880) et le Brésil (858). Viennent ensuite le Brésil (136.895 morts), l'Inde (86.752), le Mexique (73.258) et le Royaume-Uni (41.759).

Parmi les pays les plus durement touchés, le Pérou est celui qui déplore le plus grand nombre de morts par rapport à sa population, avec 95 décès pour 100.000 habitants, suivi par la Belgique (86), l'Espagne (65), la Bolivie (65), et le Brésil (64). Dimanche en début de soirée, le taux de participation était évalué à 30%.

Fortes restrictions à Madrid: l'Espagne a dévoilé vendredi de strictes limitations à la liberté de mouvement de quelque 850.000 personnes de la région de Madrid. Pourtant, les autorités espagnoles ont insisté ce week-end: il ne s'agit pas d'un retour aux sévères mesures imposées au printemps. Le Premier ministre espagnol n'envisage pas un confinement du pays. La présidente de la communauté de Madrid, Isabel Diaz Ayuso, a annoncé que les déplacements entre les six zones concernées, et à l'intérieur de celles-ci, seraient limités mais que les résidents pourraient se rendre sur leur lieu de travail. "C'est vrai que nous ne pouvons fermer aucune porte car évidemment le virus est un agent inconnu (.) mais je crois que nous avons désormais les outils (.) pour pouvoir contenir et infléchir la courbe" des contagions, a-t-il ajouté.

Selon les derniers chiffres de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de cas de COVID-19 dans le monde a dépassé 30 millions, atteignant précisément 30.055.710, dont 943.433 décès, à la date de vendredi 14h01 GMT. Le nombre de nouvelles contaminations a bondi après l'explosion le 4 août au port de Beyrouth, qui a fait 190 morts et plus de 6.500 blessés, nombre d'entre eux ayant afflué vers des hôpitaux déjà surchargés.

Après six mois de fermeture, le Taj Mahal, monument emblématique de l'Inde, a rouvert lundi, en dépit d'une flambée de nouvelles contaminations dans un pays comptabilisant 5,4 millions de cas pour 1,3 milliard d'habitants.

Share