Jauge réduite à 5 000 spectateurs par jour — Roland-Garros

Share

Misant initialement sur une capacité d'accueil de 20.000 personnes par jour, le tournoi parisien avait dû revoir sa copie lors du passage de l'Île-de-France en zone rouge.

"L'évolution de la situation en matière d'hygiène en région parisienne a poussé la police parisienne à limiter le nombre de spectateurs pouvant pénétrer quotidiennement sur le site de 12 hectares de Roland Garros à 5000 pendant le tournoi", a déclaré la Fédération française de tennis (FFT) dans un communiqué.

Cette option avait alors été validée par les autorités françaises et qualifiée de responsable et raisonnable à cette date par le directeur général de la FFT, Jean-François Vilotte.

Au départ, la FFT avait pour objectif d'accueillir des foules d'environ 5 000 spectateurs aux deux showcourts Philippe-Chatrier et Suzanne-Lenglen avec l'intention de permettre à 1 500 autres fans d'être présents sur le plus petit court Simonne-Mathieu.

Au total, en quinze jours de compétition - la semaine de qualifications a lieu à huis clos - ce sont seulement 75.000 spectateurs qui pourront assister au tournoi.

Ces deux tournois étaient trop proches l'un de l'autre pour que je puisse les enchaîner cette année, a ajouté celle qui a remporté le 12 septembre à New York son troisième tournoi du grand chelem.

Économiquement, ce n'est pas du tout un détail pour la FFT et le tennis français, très largement irrigués par Roland-Garros, à hauteur de 80 % en 2019 (255,4 millions d'euros d'un budget total de 325 millions pour la FFT).

L'abaissement du curseur à 5.000 devrait faire encore grimper le manque à gagner et va obliger les organisateurs à de nouvelles démarches de dernière minute auprès des détenteurs de billets.

Au début juillet, Roland-Garros avait fixé la barre à 20 000 spectateurs quotidiens avant de rouvrir sa billetterie, soit de 50 à 60 % de sa jauge habituelle maximale.

A l'arrêt en raison de la pandémie de coronavirus pendant cinq mois, à partir de début mars, le tennis mondial a fini par se relancer début août.

Share