MotoGP [Vidéo] : Marc Marquez impressionne encore et toujours

Share

"La première opération a été un succès, mais ce à quoi nous ne nous attendions pas, c'est à ce que la plaque soit insuffisante", explique le Dr Mir.

C'est en effet la plaque en titane placée sur son humérus droit qui s'est brisée. MNC ose à peine imaginer les probables lésions sur les tissus mous (muscles) autour de la plaque en question. "Il a toujours suivi les conseils des médecins et les ressentis de son corps (vraiment?!, NDLR)". Malheureusement, un excédent de stress a causé ce problème.

Blessé à Jerez lors du premier Grand Prix de la saison, Marc Márquez a tenté de faire son retour une semaine plus tard à l'occasion du GP d'Andalousie, avant de devoir renoncer faute d'être suffisamment remis alors qu'il avait été opéré seulement quatre jours plus tôt pour une fracture de l'humérus droit. "Nous devons désormais attendre 48 heures pour cerner le temps de récupération", prévoit le chirurgien "préféré" du MotoGP.

Attendons donc que le team HRC communique sur le sujet.

Un troisième résultat blanc consécutif porterait un rude coup au n°93, car il lui serait ensuite difficile de refaire un tel retard dans ce championnat "sprint" imposé par le Covid-19. Le champion du monde en titre ne sera pas présent pour le Grand Prix de République tchèque à partir de vendredi, et l'on apprend ce jeudi que c'est suite à un accident domestique. Soit autant de points en moins à distribuer. Cette nouvelle intervention a été pratiquée ce lundi, à nouveau par le Dr Mir et ses équipes, pour que la plaque soit remplacée.

En son absence, le Français Fabio Quartararo en a profité pour prendre la tête du classement des pilotes en ayant remporté les deux premières courses.

" Marc Marquez a été opéré il y a 13 jours et il est retourné aujourd'hui au bloc opératoire".

A suivre sur MNC: restez connectés!

Share