OM : but refusé, Garibian admet une erreur

Share

Une suite de contre-performances ennuyeuses, mais que Leonardo, le directeur sportif parisien, n'a pas trop cherché à commenter. " 14 cartons jaunes et cinq rouges, ça veut dire que le match a été hors de contrôle", a réagi Leonardo au micro de Telefoot.

Pierre Ménès, sur son blog sur Canalplus.com, avait évoqué la situation: "Ce n'est pas possible de confier les rênes d'un match aussi important, aussi tendu vu le contexte, à un mec qui n'a arbitré qu'un match d'Europa League dans sa carrière et n'a clairement pas les épaules". Faire un Clasico à la 3e journée. personne n'est dans les conditions à 100%, je ne comprends pas pourquoi tu n'as pas Turpin ou Buquet, on choisit un arbitre de 34 ans qui n'a pas l'expérience pour un match comme ça. On a un arbitre qui a arbitré une finale de la Coupe de la Ligue mais il n'a pas l'expérience pour ce genre de matches. Je n'ai pas compris non plus le VAR, je pense que le premier but de l'OM est hors-jeu mais pas le deuxième. On a 5 rouges, il y a des problèmes disciplinaires, on ne sait pas ce qui va se passer. C'était un match sans contrôle. Mais à côté de ça, Jérôme Brisard a refusé un but qui paraissait tout-à-fait valable de Dario Benedetto en seconde période, pour un hors-jeu imaginaire, selon les images diffusées à la télévision, de Florian Thauvin. Encore plus étrange, l'assistance vidéo à l'arbitrage n'a pas réellement semblé être utilisée pour juger cette action, ce qui a provoqué la colère noire d'André Villas-Boas. "La bagarre, c'est très grave, on va gérer en interne, on va parler à nos joueurs", a-t-il déclaré. Neymar serait sorti et on aurait gagné un peu de contrôle. "On a d'autres arbitres".

Share