Les gagnants du jackpot de 157 millions d'euros "continuent à travailler" — EuroMillions

Share

Leur ticket avait été validé le 1er septembre dans le Bas-Rhin.

Un couple d'Alsaciens vient de remporter 157 millions.

Un heureux présage? Un couple de quadragénaires qui a joué à Sélestat, dans le Bas-Rhin, a remporté le jackpot de 157 millions d'euros à l'Euro Millions le 1er septembre, après avoir "regardé un film évoquant Cendrillon ", a annoncé mardi la Française des jeux. Des numéros choisis aléatoirement, en gardant toujours un chiffre fétiche. 157 millions d'euros. Enfin, 157 170 843 exactement.

En France, seulement deux gains plus élevés avaient déjà été remportés: 169 millions d'euros en 2012 dans les Alpes-Maritimes et 163 millions d'euros en 2011 dans le Calvados.

"Bouleversée" et "incrédule", elle avait vérifié les numéros juste avant d'aller dormir, avant de réveiller son mari pour lui annoncer la nouvelle. "Pure coïncidence, nous avions regardé un film évoquant Cendrillon le jour-même". "Nous n'avons pas dormi de la nuit", explique-t-elle dans le communiqué de la FDJ.

"Avec l'espoir que tout cela était bien réel et que le carrosse ne se transformerait pas en citrouille à minuit", confie l'heureuse gagnante au quotidien.

Le couple suivra désormais des ateliers organisés par la FDJ pour les grands gagnants sur la gestion du patrimoine, indique Isabelle Cesari, responsable du service Relations gagnants. Il souhaite aider ses proches et faire profiter de leur chance des associations, notamment en faveur des enfants défavorisés.

"Adeptes des voyages, ils espèrent pouvoir prochainement continuer à découvrir le monde". "Toutes les portes nous sont aujourd'hui ouvertes mais les frontières sont fermées", résument-ils.

Il s'agit du quatrième gain Euromillions remporté en France cette année, après ceux de 17, 18 et 72 millions d'euros, respectivement remportés dans les Côtes-d'Armor, sur Internet et en Gironde.

Quant aux investissements sans limites que pourrait leur permettre de réaliser cette coquette somme, les quadragénaires avouent avoir pour l'heure des ambitions plus modestes: se faire des "plaisirs simples" comme "l'achat d'un nouvel appareil informatique" ou une "jolie montre".

Share