Covid-19 : nouvelles restrictions à Marseille et Bordeaux pour endiguer l'épidémie

Share

Christophe Mirmand serre la vis.

Jauge ramenée à 1 000 personnes pour les événements publics, rassemblements limités à dix personnes dans les parcs: de nouvelles mesures ont été annoncées ce lundi à Bordeaux pour freiner la propagation de la Covid-19.

.

" Le Premier ministre a validé une forme de décentralisation (...) et c'est une très bonne chose", a réagi sur BFM TV le président LR de la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur Renaud Muselier". L'annulation de la Foire de Marseille, et plus généralement des différents événements culturels et sportifs dans les Bouches du Rhône va avoir de sérieuses conséquences économiques.

Jean-Olivier Arnaud, directeur de l'Assistance Publique - Hôpitaux de Marseille (AP-HM) a lui aussi alerté sur la situation des hôpitaux marseillais: "129 lits occupés sur 155 dédiés à la prise en charge des patients Covid et 31 lits utilisés en réanimation sur 35, nous ne sommes pas loin de la saturation". Près de 800 cas positifs ont été recensés sur l'île cette semaine. Nos services de réanimation sont en forte tension a aussi prévenu Philippe de Mester.

"Le taux d'incidence de la maladie dans certaines parties du département dépasse 300 pour 100.000", a rappelé le préfet Christophe Mirmand, évoquant une situation "très préoccupante". Il est toutefois possible de ne pas porter son masque "dans les espaces naturels de grande dimension", comme le parc des Calanques, à Marseille. Cela concerne en tout 27 communes.

Le département du Nord a aussi annulé ses Journées du Patrimoine, la Fête des Voisins et étendu le port du masque obligatoire...

"Les journées européennes du patrimoine qui devaient se tenir les 16, 19 et 20 septembre dans la métropole bordelaise sont annulées", a également annoncé Fabienne Buccio.

Autre secteur ciblé: celui de la vie nocturne, source de contaminations.

Elle met en garde contre " des décisions mortifères", demandant notamment " de ne pas toucher aux horaires de fermeture des bars et des restaurants", déjà forcés par arrêté préfectoral à fermer à 00H30.

Dans les 27 communes où le taux d'incidence est supérieur à 100, la consommation d'alcool debout dans les bars, fermés de 0h30 à 6h, sera par ailleurs désormais interdite, comme la consommation d'alcool sur la voie publique après 20h, les consommations partagées (pipes à chicha), la diffusion de musique amplifiée à l'extérieur et les "soirées dansantes".

À échelle plus réduite, les fêtes étudiantes et les sorties scolaires sont suspendues.

Appelant à un " renforcement de la protection des personnes âgées ", le préfet a annoncé la réactivation des plans mis en œuvre pendant les périodes de canicule, et prévoyant notamment des appels fréquents aux personnes isolées, et annoncé une limitation des visites dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes, à une visite de deux personnes par jour maximum.

Share