Covid-19 : la prédiction inquiétante de l’OMS concernant les décès en Europe

Share

Dans une déclaration à l'AFP ce lundi, le directeur de la branche européenne de l'OMS, Hans Kluge a affirmé que l'Organisation s'attendait à une remontée du nombre de morts dus au Covid-19 en Europe durant les deux mois d'octobre et de novembre prochains qui seront, selon lui " plus durs ".

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) s'attend à une hausse de la mortalité liée au coronavirus en octobre et en novembre.

" Aucune pandémie n'a été gagnée uniquement à l'hôpital", a-t-il dit, soulignant la nécessité de soulager les médecins et les infirmières pour les protéger de l'usure hivernale dans l'hémisphère nord.

Après six mois de pandémie, l'OMS averti l'Europe sur la recrudescence du nombre de morts à venir pour les mois d'octobre et novembre. Le reponsable Europe de l'OMS, Hans Kluge, appelle donc les États à des réponses ciblées pour endiguer l'épidémie de coronavirus alors que s'ouvre ce 14 septembre une réunion des États européens membres de l'organisation.

Le haut responsable onusien, basé à Copenhague, a mis en garde ceux qui pensent que la fin de l'épidémie coïncidera avec la mise au point d'un vaccin, toujours en cours. " J'entends tout le temps: "le vaccin va être la fin de l'épidémie ". Et ça, ça dépend de nous. "Bien sûr que non!", s'est-il exclamé.

"Nous ne savons même pas si le vaccin va être efficace pour toute la population. C'est un message très positif ".

Le nombre de cas en Europe remonte nettement depuis plusieurs semaines, notamment en Espagne et en France.

Ce vendredi, plus de 51 000 nouveaux cas de Covid-19 ont été détectés dans les 55 pays de l'OMS Europe.

Dans le même temps, le nombre de décès quotidiens reste pour l'instant au niveau observé depuis début juin, autour de 400 à 500 morts, selon cette même source.

Share