Une reprise partielle en zone jaune — Activités parascolaires

Share

Par conséquent, les élèves pourront côtoyer leurs comparses de différentes bulles-classes à la sortie des cours pour enfin, prendre part à leurs activités sportives, parascolaires ou artistiques.

Québec doit rendre sa décision lundi prochain, le 14 septembre, concernant la reprise de ces activités dont la suspension, à quelques jours de la rentrée, avait pris de court le monde de l'éducation et soulevé la controverse. Le ministre de l'Éducation, Jean-François Roberge en a fait l'annonce ce vendredi.

L'étanchéité des groupes-classes devra être à nouveau respectée même en dehors des heures de cours lorsqu'une région passera en alerte modérée (orange).

Sans ces assouplissements, l'Association des orthopédagogues du Québec craignait que des élèves vulnérables ne reçoivent pas les services auxquels ils avaient droit habituellement. Leur participation à un cours à option, à des projets pédagogiques particuliers et à des activités parascolaires contribue à la persévérance et à la réussite éducative de plusieurs d'entre eux.

"Les activités parascolaires, les concentrations sportives et les programmes sport-études permettent à nos élèves de se dépasser, contribuent à l'adoption d'un mode de vie sain et favorisent la motivation par rapport aux études".

"Les mesures mises en place visent avant tout à permettre aux élèves de diversifier leurs activités éducatives et sociales tout en respectant un minimum de stabilité dans le nombre de personnes qu'ils côtoient sur une base hebdomadaire, ce qui réduit les risques de transmission du virus".

Share