Déjà 81 interpellations en marge des manifestations à Paris — Gilets jaunes

Share

Des chiffres en baisse comparé aux précédents rassemblements.

"Le gouvernement ne nous aide pas, n'aide pas les gilets jaunes non plus, donc on est là pour grossir ce mouvement et montrer que la France n'est pas contente". C'est un peu un baroud d'honneur", confiait Michael, "gilet jaune " parisien de 43 ans.

Un autre manifestant insistait sur France 3 Paris-Ile-de-France sur les revendications du mouvement. Moi je ne suis pas d'accord.

Le mouvement des gilets jaunes est né il y a presque deux ans, le 17 novembre 2018. Sur des vidéos partagées sur les réseaux sociaux, on peut entendre un manifestant crier "Bigard Collabo" à son égard. Une voiture et des poubelles ont également été incendiées. Le cortège comptait environ 200 personnes en début d'après-midi: " Il a rapidement été pris en étau par les forces de l'ordre et des heurts ont éclatés. La mobilisation a été plus faible que prévue.

Déjà 81 personnes avaient été interpellées à 11h15 depuis le début de la journée, notamment car ils se trouvaient en possession d'objet qui " n'ont pas leur place dans une manifestation - tournevis, piolet, pince coupante, couteaux - a annoncé la préfecture de police sur Twitter. "Pendant un moment, les gens ont cru que je les lâchais ce qui est faux, c'est tout", a-t-il expliqué à la presse. En raison des récentes déclarations de Jérôme Rodrigues, un des leaders du mouvement, Jean-Marie Bigard avait indiqué qu'il ne manifesterait pas à Paris "à côté d'un mec qui traite la police de nazis".

Toujours sur le même réseau social, la figure des gilets jaunes lui a rétorqué: "vous irez aussi porter plainte face aux insultes qu'ils me lancent! chez vous la justice ne marche que dans un sens et je le répète vous m'avez mutilé vous m'avez insulté et jamais je ferais silence!".

Sur les Champs-Elysées, où deux manifestations ont été interdites, un important dispositif policier était déployé et de nombreux commerçants avaient barricadé leurs vitrines.

Share