L'astrophysicienne montpelliéraine Françoise Combes, médaille d'or 2020 du CNRS

Share

La médaille d'or 2020 du CNRS est l'une des plus prestigieuses récompenses scientifiques françaises.

"Le PDG du CNRS, Antoine Petit, a salué " une sommité scientifique incontestée de la physique extragalactique au niveau mondial ".

Françoise Combes récompensée pour ses recherches sur la formation et l'évolution des galaxies
Françoise Combes récompensée pour ses recherches sur la formation et l’évolution des galaxies

Et pourtant, cette astrophysicienne se garde toujours du temps pour transmettre sa passion pour les origines de l'Univers et l'évolution des galaxies, dans les amphithéâtres ou lorsqu'elle est invitée dans les médias.

Ses travaux ont ainsi permis de " décoder les différentes étapes des croissances des galaxies tout au long de l'histoire de l'Univers ". Son influence s'étend, au-delà de son champ disciplinaire, à toute l'astronomie. Grâce à son travail, on comprend la croissance des galaxies à travers l'histoire de l'Univers. Le curriculum vitae de Françoise Combes laisse sans voix. Spécialiste des quasarsLa chercheuse a été pionnière d'une technique d'observation des quasars lointains pour y détecter de très faibles quantités de matière à de très grandes distances, comme elle l'a expliqué à nos confrères de l'AFP: Les quasars sont des galaxies dans lesquelles il y a un trou noir supermassif, qui est très très actif, et qui émet une lumière mille fois plus forte que toute la galaxie réunie. Elle a notamment montré que les trous noirs super-massifs au centre des galaxies induisent un ralentissement de la formation d'étoiles au sein de celles-ci. "C'est une carrière scientifique exceptionnelle et un rayonnement remarquable que le CNRS souhaite honorer en lui décernant la médaille d'or 2020 ". Elle a ensuite rejoint l'Observatoire de Paris dès 1989, après avoir enseigné à l'ENS et occupé le poste de sous-directrice du laboratoire de physique de l'ENS (CNRS/ENS Paris/Sorbonne Université/Université de Paris). Ce jeudi 10 septembre, elle a été attribuée à l'astrophysicienne Françoise Combes. Parmi d'autres, Françoise Combes a reçu le prix Tycho Brahe de l'European Astronomical Society en 2009, le prix R. M. Petrie de la Canadian Astronomical Society en 2013 et le prix Jules Janssen de la Société astronomique de France en 2017.

Share