COVID-19: l'Estrie placée en mode "préalerte" | COVID-19

Share

Ce système a été confectionné en prévision d'une deuxième vague de la pandémie de la COVID-19.

Le "Palier 2 - Préalerte", ou jaune, s'impose lorsque la transmission commence à s'accroître.

Le vert indiquera les régions où seulement les mesures de bases sont requises alors que le rouge, qui représente le niveau d'alerte maximale, entraînera des interruptions de certaines activités.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a également annoncé que ce système permettra aux directions régionales de mieux se préparer et de mieux informer la population sur une base régulière.

Ainsi, chacune des régions disposera d'un niveau d'alerte en fonction du nombre de cas, des capacités de contrôle et de la capacité du système de santé.

"Ceux qui en douteraient, le virus est vraiment là", a dit le ministre Dubé, rappelant que la contamination était "communautaire". "Elle se propage dans nos milieux de vie et dans nos milieux de soins".

Les niveaux jaune (préalerte) et orange (alerte modérée) se situent entre les deux extrêmes et comportent chacun des mesures à implanter. Le palier rouge, quant à lui, indiquerait une limitation des déplacements interrégionaux et un horaire réduit de certains secteurs commerciaux, permettant ainsi une prévisibilité notamment chez les travailleurs et les entrepreneurs.

Devant la recrudescence récente du nombre de cas de COVID-19 au Québec, le gouvernement a préparé et présenté un système d'alerte régional et d'intervention à quatre paliers.

La vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, est en train d'évaluer comment arrimer les différents niveaux d'alertes avec des mesures coercitives à sévérité croissante, a-t-elle fait savoir lors d'une autre conférence de presse mardi tenue à l'école secondaire de la Seigneurie à Québec.

Share