À cause d'Apple, Fortnite est en danger — Epic en panique

Share

Apple, juge et partie sur l'App Store, se défend régulièrement de tout abus en expliquant que les commissions, d'un niveau standard sur d'autres magasins équivalents, servent à protéger les applications et leurs utilisateurs des pirates et des arnaques.

Dans la nouvelle requête déposée vendredi dernier auprès de la justice californienne, Epic Games fait justement la démonstration de ce "préjudice irréparable" en avançant des chiffres.

Les utilisateurs actifs quotidiens sur iOS ont diminué de plus de 60% depuis le retrait de Fortnite de l'App Store.

Il y a deux semaines, dans le cadre de la première audition du litige opposant Epic Games et Apple, la juge Yvonne Gonzalez Rogers s'était pour rappel prononcée en faveur de la protection du moteur Unreal Engine, mais n'avait pas remis en cause le bannissement de Fortnite de l'App Store.

Le bras de fer entre Epic et Apple tourne pour l'instant au désavantage du studio américain éditeur de Fortnite. "Défiez-nous et nous détruirons votre activité", dénonce Epic Games. Il s'agit, selon l'éditeur du jeu mobile, de représailles qui visent à renforcer le monopole d'Apple: "Accusé de violations du droit de la concurrence pour avoir utilisé son pouvoir pour créer et maintenu deux monopoles, Apple a utilisé ce même pouvoir pour contraindre Epic à suivre ces restrictions". Sur les 350 millions de joueurs inscrits que compte Fortnite, "plus de 116 millions ont accédé au jeu via iOS - plus que sur toute autre plateforme"'. Le studio se dit donc particulièrement inquiet de devoir faire face à une baisse de 60%. L'argumentaire rédigé par Epic ne mâche par ailleurs pas ses mots, puisque le studio n'hésite pas à qualifier Apple "d'emprise monopolistique" qui enferme les consommateurs "depuis plus d'une décennie". Les conséquences restent importantes: les développeurs d'Epic ne peuvent plus travailler sur les mises à jour futures de Fortnite sous iOS et MacOS, et les applications d'Epic Games ne sont plus disponibles sur l'App Store, même pour ceux qui les avaient déjà téléchargées auparavant.

Nous sommes déçus d'avoir dû fermer le compte d'Epic Games dans l'App Store (.) La Cour a recommandé qu'Epic se conforme aux règles de l'App Store en attendant la résolution de l'affaire judiciaire, des règles qu'ils ont suivies pendant des années jusqu'à ce qu'ils créent cette situation. Des audiences sont déjà prévues le 28 septembre à venir afin de tirer cette affaire au clair ; nous devrions en savoir davantage à ce moment.

Share