Moha la Squale : trois jeunes femmes portent plainte

Share

Depuis dimanche, le rappeur de 25 ans est accusé, sur les réseaux sociaux, de violences sexuelles et de menaces sur plusieurs jeunes femmes, dont certaines ont exprimé leur volonté de porter plainte.

Ce lundi, nos confrères du Point révèlent que trois jeunes femmes, âgées de 23 à 28 ans, ont déposé plainte pour violences et séquestration contre l'artiste lundi soir, dans un commissariat du IXe arrondissement de Paris.

Des informations confirmées auprès de LCI.fr par leur avocat, Me Thibault Stumm, qui précise que les faits qui sont reprochés à Moha La Squale remontent pour certains à plus de deux ans, et pour d'autres à seulement quelques mois. "Deux ans d'enfer, de violences physiques, psychologiques, de menaces, de cris, de larmes, d'interdictions en tout genre", a-t-elle écrit à une autre ex-compagne de l'artiste, sur Twitter. Mais l'histoire ne s'arrête pas là, puisque depuis ce mardi, un nouveau rappeur fait l'objet d'une accusation d'agression sexuelle, et son identité est loin d'être anodine: il s'agit de Roméo Elvis, frère de la chanteuse belge Angèle.

Les témoignages contre le rappeur se sont succédé sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours et se sont multipliés le week-end du 6 et 7 août. Mais elle a accompagné ce message de captures d'écran de sa conversation privée avec le rappeur, et eux ne laissent aucune place au doute.

Moha La Squale encore dans la tourmente. Elle a ensuite relayé via le réseau social, tout au long de la journée, des témoignages incriminant Moha la Squale. Sans parler du combat féministe qu'Angèle, sa sœur, mène depuis des années notamment à travers ses chansons, dont la plus célèbre d'entre elles, "Balance ton quoi". Toujours illégitime la présomption d'innocence? Il a été interpellé en juin à la suite d'un contrôle routier de routine.

Share