Les RTX 3090, 3080 et 3070 custom se dévoilent — Nvidia Ampere

Share

Depuis plusieurs jours, Nvidia teasait sa conférence ce 01 septembreconacrée à la présentation des cartes graphiques GeForce RTX 3070, 3080 et 3090. Ça aide pour augmenter significativement les performances. Le message se voulait on ne peut plus clair: les joueurs qui s'en sont tenus à leur GeForce GTX 10 Series peuvent acheter les yeux fermés. Elles seraient deux fois plus puissantes que la RTX 2080 Ti, le modèle actuel le plus puissant, pour un prix beaucoup plus avantageux. La RTX 3090 place quant à elle la barre à 36 TFLOPS, ce qui permet d'envisager la 8K à 60 i/s avec certains jeux - mais qui a un écran 8K? Un tarif élevé, mais qui est en réalité inférieur à celui de la GeForce Titan RTX. Encore plus surprenant: les quatre modèles, RTX 3090 et 3090 GS comprises, semblent se contenter selon Gainward de seulement deux connecteurs d'alimentation PCIe 8-pin.

La RTX 3080 se positionne sur le haut de gamme grand public. Celle-ci s'articule autour du GPU GA102-300, avec 5248 coeurs CUDA et 24 Go de mémoire GDDR6X sur un bus de 384 bits pour une bande passante de 936 Go/s. Son enveloppe thermique est annoncée à 350 Watts.

La GeForce RTX 3080 atteint par ailleurs des performances de 30 Shader-TFLOPS, 58 RT-TFLOPS et 238 Tensor-TFLOPS avec ses RT Cores de seconde génération et ses Tensor Cores de troisième génération. En comparaison, la RTX 2080 ne dispose que de 11 TFLOPS pour les Shaders, 34 TFLOPS pour le ray tracing et 89 TFLOPS pour l'intelligence artificielle.

La RTX 3080 se positionne sur le haut de gamme grand public
La RTX 3080 se positionne sur le haut de gamme grand public

La puce comporte 28 milliards de transistors et est gravée par Samsung en 8 nm, ce qui aide grandement à améliorer sa consommation énergétique.

Au passage, Nvidia introduit un nouveau système de refroidissement permettant de mieux évacuer la chaleur. Conçu comme un port dédié pour les casques de réalité virtuelle, il n'a pas connu le succès escompté et n'aura au final fonctionné avec aucun casque. A noter que la RTX 3090, qui occupe trois slots PCI et plus deux, sera également pourvue d'un connecteur NVLink, habituellement réservé aux produits professionnels.

Côté logiciel, Jensen Huang a présenté Nvidia RTX IO, qui tire parti de l'API DirectStorage que Microsoft va intégrer à DirectX. Cette technologie permet, comme sur les prochaines consoles, de stocker les données compressées sur le SSD et les transférer directement dans la mémoire vidéo du GPU sans passer par le processeur central. De quoi ôter un goulot d'étranglement de plus en plus fréquent, notamment pour la décompression de données sur les disques SSD les plus récents, en déchargeant le CPU. Le ray tracing et le DLSS 2.0 vont ainsi bientôt devenir compatible avec un autre titre incontournable du moment, quelques mois après que Minecraft ait adopté ces techniques.

Share