La dernière plateforme glaciaire de l'Arctique canadien s'est effondrée — Réchauffement climatique

Share

Un groupe de chercheurs a fait cette annonce, jeudi 6 août.

"C'était le dernier plateau de glace intact (de l'arctique canadien, NDLR), et il s'est complètement disloqué", constate avec tristesse Luke Copland, glaciologue à l'université d'Ottawa.

À l'aide d'une animation satellite, ils ont recréé l'effondrement du glacier entre le 30 juillet et le 4 août.

La plate-forme de glace de Milne se trouve à la lisière de l'île d'Ellesmere, "l'une des plus grandes au monde", rapporte Le Figaro.

Il s'agit là d'une nouvelle conséquence du réchauffement climatique. L'équipe du service canadien des glaces a affirmé sur Twitter que la surface du plateau avait diminué d'environ 80 kilomètres carrés. "Des températures de l'air supérieures à la normale et des vents venant du large (...) ont mené à sa rupture", explique en effet le Service canadien des glaces. À titre de comparaison, l'île de Manhattan à New York mesure 60 km2 et Paris intramuros 105 km2.

Share