Attaque au Niger : une ancienne étudiante d'Aix-Marseille Université parmi les victimes

Share

Parmi les huit victimes figure le nom de Charline Fouchet, jeune femme de 30 ans, originaire de Seine-Maritime. Ces meurtres ont été perpétrés dans la région Kouré, près de la capitale. Elle avait passé son bac S en 2007, au lycée Corneille.

Originaire de Seine-Maritime, la jeune femme était titulaire d'un doctorat en sciences de gestion obtenu en 2016 à Aix-Marseille Université (Amu). Elle avait ensuite obtenu un DUT Hygiène sécurité environnement à l'université du Havre, avant de poursuivre ses études en Écosse, notamment à Glasgow. L'oncle de Charline Fouchet, Robert Fouchet, est en effet conseiller du président d'Aix-Marseille Université, Eric Berton, et ancien directeur du Cergam, le centre de recherches où avait étudié Charline Fouchet.

D'après le quotidien La Provence, Charline Fouchet avait travaillé à l'ambassade de France au Nigeria durant deux ans avant d'être embauchée, il y a peu, par l'ONG Acted. "Les humanitaires ne devraient jamais être une cible, a réagi l'association de solidarité internationale qui répond aux besoins humanitaires des populations dans les situations de crise". Membre du PS, elle avait soutenu la candidature de Benoit Hamon lors de la campagne des présidentielles de 2017.

Share