Trois licenciements à France Télévisions — Affaire Sarlat

Share

Après les propos de l'ancienne co-présentatrice de Stade 2, Clémentine Sarlat, sur des faits de harcèlement et propos sexistes à son encontre, France Télévisions avait ouvert une enquête en avril dernier. La direction avait d'ailleurs décrété la mise en place d'un " plan d'action ".

Elle précisait notamment se rendre au travail en pleurant à cause d'un certain harcèlement et de la misogynie de la part de certains de ses collègues de travail. D'après le JDD, il s'agit du rédacteur en chef des sports de France Télévisions chargé de la coordination des magazines depuis 2011 Jean-François Laville, qui avait un temps animé Tout le sport sur France 3, puis présenté les Jeux Olympiques d'hiver de Vancouver en 2010. Une enquête interne avait été lancée par la présidente Delphine Ernotte à la suite de la publication de ce témoignage.

France Télévisions n'a évidemment pas communiqué l'identité des journalistes concernés par ce licenciement qui leur a été signifié verbalement, mais pas encore de manière officielle via un courrier recommandé. "Un quatrième a reçu un blâme".

L'identité des journalistes concernés n'a pas été dévoilée. Le témoignage de Clémentine Sarlat a permis de libérer la parole sur le harcèlement sexuel dans le milieu du journalisme sportif.

Share