Mohamed Ayachi Ajroudi passe la seconde — Vente OM

Share

L'homme d'affaire franco-tunisien, qui multiplie les interventions médiatiques par l'intermédiaire de ses collaborateurs depuis près d'un mois, souhaite racheter le Stade Vélodrome en plus de l'Olympique de Marseille. Ayachi Ajroudi s'est donc déjà déclaré acheteur. Derrière cette proposition financière, se cachent des investisseurs dont le juriste suisse du camp Ajroudi a dit qu'ils étaient top-niveau et qu'ils ne voulaient pas se dévoiler car ils ne veulent pas être directement associés à ce dossier en cas d'échec. En effet, ce samedi soir, en toute fin de soirée, toute l'équipe de l'homme d'affaires a fait un nouveau communiqué.

Avant de poursuivre: "Nos clients ont entendu dire, sans aucune certitude, que la mairie de Marseille souhaiterait vendre le stade du Vélodrome. Mais nous n'avons pas le choix", peut-on ainsi lire dans ce communiqué. Il s'agit simplement du fait que nos clients sont conscients du temps nécessaire au travail restant à faire pour préparer le club à confronter ses prochaines échéances et challenges sportifs. "Plutôt que de dépenser des millions d'euros par an pour le contribuable marseillais, nous aurions tous intérêt à vendre le stade à l'Olympique de Marseille", avait-il expliqué selon des propos rapportés par La Provence.

Contrairement à une polémique médiatisée, la limitation temporelle de notre offre à M. Frank McCourt et du présent complément d'offre à l'attention de la Mairie de Marseille, ne sont pas un ultimatum au club ou à ses actionnaires.

Share