Chine: Ce nouveau virus pourrait être à l'origine de la prochaine pandémie

Share

Celle ci possède toutes les caractéristiques susceptibles de provoquer une nouvelle pandémie. La majorité des virus était de la nouvelle variété, qui est devenue dominante chez les porcs depuis 2016. Pourtant, ce lundi 29 juin 2020, une étude publiée par la revue scientifique américaine Proceedings of the national academy of Sciences semble dire le contraire.

La nouvelle souche de grippe porcine G4 est génétiquement issue de la souche H1N1 qui a provoqué une pandémie en 2009, selon l'étude, qui a été rédigée par des scientifiques des universités chinoises et du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies. Plus inquiétant, les chercheurs ont découvert que 10% du personnels travaillant avec les porcs avaient contracté le virus.

"Une telle infectiosité améliore considérablement les possibilités d'adaptation du virus chez l'homme et soulève des inquiétudes quant à la génération éventuelle de virus pandémiques", écrivent les auteurs qui appellent à un suivi rigoureux de la filière porcine sur ce sujet. Les furets infectés par le G4 sont tombés malades, ont perdu du poids et ont subi des lésions pulmonaires, tout comme ceux infectés par l'une de nos souches saisonnières de grippe H1N1 humaine. Nous savons simplement que des ouvriers agricoles, directement au contact des porcs, ont été infectés parce qu'ils ont développé des anticorps contre ce virus.

La grippe porcine est une souche du virus de la grippe qui touche habituellement les porcs, mais qui peut également affecter les humains.

Ce virus, appelé A/H1N1pdm09, est désormais couvert par le vaccin annuel contre la grippe afin de s'assurer que les gens sont protégés. Et potentiellement, en extrapolant les résultats obtenus à partir d'un échantillon de 230 patients, ce G4 EA H1N1 aurait, à un moment ou un autre, touché 4,4 % de la population.

Si le G4 est bien passé de l'animal à l'humain, sa transmission d'un être humain à l'autre n'a pas encore été démontrée. C'est donc une indication qui pourrait nous faire dire que oui, probablement, ce virus peut se transmettre entre humains.

"Une enquête épidémiologique a révélé que les deux patients avaient des voisins qui élevaient des porcs, ce qui suggère que le virus G4 EA pourrait se transmettre du porc à l'homme et entraîner une infection grave, voire la mort". Cependant, aucune preuve d'une transmission interhumaine n'a été établie.

Elle est apparue récemment et est véhiculée par les porcs, mais peut infecter les humains, disent-ils.

Share