Smartphones: Huawei numéro un mondial au 2e trimestre

Share

Huawei a expédié 55,8 millions de smartphones lors du deuxième trimestre 2020, soit une baisse de 5% par rapport aux chiffres de l'année précédente sur la même période.

Certes, la demande est restée forte pour ses smartphones d'entrée et milieu de gamme de la série Galaxy A. Mais ses terminaux haut de gamme comme le Galaxy S20 et le Galaxy Z Flip, lancés au plus fort de la pandémie, n'ont pas connu le même succès commercial.

Dans un marché en recul de 16% sur un an selon IDC, Huawei a détrôné Samsung en tant que premier fournisseur mondial de smartphones au deuxième trimestre. Selon les données préliminaires publiées par IDC, au deuxième trimestre 2020, 278,4 millions de smartphones ont été vendus dans le monde.

Samsung est contre toute attente peu présent en Chine, avec moins de 1% de part de marché. En effet, suite à la déclaration de la pandémie du COVID-19 toutes les nations ou presque ont fermé leurs frontières et espaces aériens. Reste à voir si les mesures prises par les Etats-Unis à l'encontre du fabricant permettront à ce dernier de conserver sa première place.

"Notre entreprise a fait preuve d'une résilience exceptionnelle en ces temps difficiles", a déclaré Huawei dans un communiqué.

"C'est un résultat remarquable que peu de gens auraient prédit il y a un an", déclare Ben Stanton, analyste principal de Canalys. Malgré son omniprésence sur le territoire chinois et son taux de pénétration du marché déjà très élevé, l'entreprise continue de battre ses propres records.

Si Huawei s'en défend, l'argument américain commence à être entendu. Malgré la crise sanitaire et économique que nous traversons, Huawei a réalisé une croissance de 14 % par rapport à l'année dernière. L'administration Trump met en exergue le passé militaire du fondateur de Huawei, Ren Zhengfei, et son appartenance au Parti communiste chinois.

Washington accusé les services de renseignement chinois d'utiliser les équipements Huawei pour surveiller les communications et trafics de données d'un pays.

- L'Australie et le Japon ont interdit Huawei sur leur sol. Singapour ne lui accorde qu'un rôle secondaire pour son futur réseau 5G, préférant les équipementiers Nokia et Ericsson.

En France, Huawei ne fera pas l'objet d'une interdiction totale.

Oppo, Vivo et Xiaomi Corporation (OTC: XIACF), qui figurent parmi les cinq plus grandes marques de smartphones en Chine, ont toutes vu leurs ventes s'éroder avec un marché global en baisse de 17% d'une année sur l'autre. Alors que Huawei a apparemment eu autant de difficultés que ses rivaux sur la scène mondiale, il a été grandement aidé par une force croissante sur son marché local.

Share