Le GP d'Italie finalement annulé

Share

L'Autodromo Internazionale del Mugello avait accueilli son premier Grand Prix en 1976 et était devenu un circuit permanent du calendrier MotoGP en 1991.

Si le Grand Prix de France MotoGP 2020 devait se dérouler à huis clos, "nous comprendrons tout à fait la déception et la frustration des fans français du MotoGP et des fidèles spectateurs", poursuit l'organisateur, "mais devant cet état de fait et dans ce contexte imprévisible, l'organisation du SHARK Helmets Grand Prix de France n'aurait pas d'autres options que d'annuler purement et simplement l'édition 2020 ou de la préparer à huis clos, choix qui serait donc retenu".

Paolo Poli, PDG du circuit du Mugello a commenté: "malgré l'effort commun pour trouver une solution pratique, l'impossibilité d'organiser un événement ouvert aux spectateurs, ainsi que les difficultés liées à cette situation exceptionnelle, ne nous ont pas permis de trouver une nouvelle date pour le Grand Prix d'Italie".

Le Mugello vient s'ajouter à six autres circuits qui auraient dû figurer cette année sur un calendrier record de 20 dates et qui ont d'ores et déjà été supprimés en conséquence de la pandémie de COVID-19. Outre Losail, qui n'a été en mesure d'accueillir que les catégories Moto2 et Moto3 au mois de mars, le championnat a perdu le Sachsenring, Assen, le KymiRing, Silverstone, Motegi et Phillip Island. Puis, le week-end suivant, c'est le Grand-Prix d'Andalousie qui sera organisé, sur cette même piste. Les épreuves européennes qui devraient figurer sur le calendrier remanié attendu de façon imminente sont Jerez, Brno, le Red Bull Ring, Aragón, Valence, possiblement Barcelone et Le Mans, ainsi que Misano.

L'Italie devrait donc figurer malgré tout au programme de cette saison si atypique, grâce au Grand Prix dit de Saint-Marin et de la Riviera de Rimini, qui se déroule sur le territoire italien, sur le circuit portant le nom de Marco Simoncelli.

C'est désormais chose faite: la reprise se fera à Jerez le 19 juillet, puis en République tchèque comme prévu le 9 août avec une seule épreuve. Par la suite, quelques Grands Prix extra-européens pourraient venir enrichir cet agenda si les conditions sanitaires permettent les déplacements dans les pays concernés, en Asie ou Amérique.

Dates à fixer (d'ici au 31 juillet): GP des États-Unis (Austin), d'Argentine (Termas de Río Hondo), de Thaïlande (Buriram) et de Malaisie (Sepang).

Share