Covid-19 au Royaume-Uni : la nouvelle étape du déconfinement devra attendre

Share

Le nombre de décès et d'admissions en réanimation ne cesse de baisser mais les contaminations repartent de plus belle.

Le Bureau des statistiques nationales a déclaré qu'entre le 20 et le 26 juillet, il y avait eu environ 4200 nouveaux cas par jour en Angleterre, contre environ 2800 nouveaux cas quotidiens la semaine précédente. De nouvelles restrictions ont par ailleurs été imposées dans certaines régions du nord de l'Angleterre.

Critiqué pour avoir tardé à réagir au début de la pandémie, le gouvernement de Boris Johnson martèle désormais vouloir réagir vite et a multiplié les annonces ces derniers jours.

Ces annonces tombent au moment où le Royaume-Uni impose de nouvelles mesures de quarantaine aux voyageurs venant d'Espagne et du Luxembourg, seulement trois semaines après les avoir levées.

Casinos, bowlings, patinoires, salons de beauté, salles de spectacle. Ces établissements devaient rouvrir samedi, mais ils devront encore attendre. "Il faut appuyer sur la pédale de frein pour garder le virus sous contrôle", a expliqué le Premier ministre, qui a justifié cette décision par une légère reprise épidémique dans le pays. Cela va concerner des matches de cricket et des courses de chevaux, mais également les Championnats du monde de snooker, programmés à Sheffield. Johnson a aussi indiqué que l'obligation de porter un masque, jusqu'ici limitée aux seuls commerces, allait être étendue à partir du 8 août à d'autres lieux publics comme les musées, les cinémas et les lieux de culte.

"Je sais que les mesures que nous prenons seront un véritable coup dur pour beaucoup de gens, pour tous ceux dont les projets de mariage ont été perturbés ou qui ne peuvent pas maintenant célébrer l'Aïd comme ils le souhaiteraient", a reconnu Boris Johnson, ajoutant: "Je suis vraiment, vraiment désolé, mais nous ne pouvons tout simplement pas prendre de risque". Ainsi, les habitants du grand Manchester, de l'East Lancashire et de West Yorkshire ont désormais interdiction de rencontrer d'autres personnes à leur domicile ou dans leur jardin. Le Figaro, citant l'ONS, a rapporté environ 0,78 nouvelles infections au coronavirus pour 10 000 habitants en Angleterre.

Share