" "Boeing va arrêter la production de son mythique Boeing " 747 " !

Share

Tout en insistant sur le fait que la reprise du service de l'appareil dépendra du feu vert des autorités, le patron de Boeing David Calhoun a indiqué mercredi que les livraisons devraient reprendre au quatrième trimestre, et non pas au troisième trimestre comme prévu jusqu'à présent. En outre, au début s'il décide de produire 3 avions 777 et 5 actuellement, la production ne sera plus que 2 par mois.

Le groupe, qui avait déjà prévu la suppression de 16'000 emplois, a aussi prévenu qu'il allait devoir "encore revoir la taille de ses effectifs", sans donner de précisions.

Comme les compagnies aériennes, l'avionneur ne s'attendait pas forcément à une "résurgence du virus" aux Etats-Unis, et "les programmes de vol ne vont probablement pas revenir à la normale aussi rapidement que prévu", a-t-il estimé.

L'Association du transport aérien international (IATA) a qualifié 2020 de pire année de l'histoire de l'aviation et a déclaré mardi que le trafic aérien ne reviendrait pas aux niveaux d'avant le coronavirus avant au moins 2024. La division fabriquant les avions commerciaux (- 65 %) a particulièrement souffert tandis que la division consacrée à la défense et à l'espace a réussi à stabiliser son revenu.

Le chiffre d'affaires de la division destinée aux services a reculé de 23 %. De plus en plus de compagnie ont retiré l'appareils de leurs flottes, à l'image d'Air France en 2016.

Lancé en 1970, le "Jumbo Jet" de Boeing peut transporter plus de 600 personnes dans certaines configurations. Résultat: Boeing n'a livré que 20 appareils au deuxième trimestre. La dette s'est également accentuée, passant de 36,9 milliards de dollars (31,34 milliards d'euros) au premier semestre à 59,5 milliards de dollars (50,53 milliards d'euros) au second.

Ces dernières années, le 747 est devenu un avion "d'une autre époque, avec des méthodes de production qui ne sont plus valables pour l'avenir", explique M. Merluzeau. Ainsi la production de des Boeing 787 allaient baisser et passer à six par mois, l'entrée du Boeing 777X est repoussé à 2022 mais la mesure la plus importante est la fin de la production de son Boeing 747. Mais le temps du "Jumbo Jet", quadriréacteur gourmand en kérosène, était compté face à la concurrence de biréacteurs modernes.

Share