Banksy va verser la vente d'une œuvre à un hôpital palestinien

Share

Un triptyque du street artiste sur la crise migratoire vient d'être vendu 2,2 millions de livres (2,4 millions d'euros) chez Sotheby's à Londres.

Les trois peintures à l'huile qui composent Vue de la mer Méditerranée, 2017 ont largement dépassé les estimations, entre 800.000 et 1,2 millions de livres. En novembre dernier, le street-artiste Banksy avait exposé dans les Territoires palestiniens cette œuvre polémique, une crèche de Noël accolée à un mur transpercé par un obus, pour dénoncer ainsi l'occupation israélienne en Cisjordanie.

Le triptyque de peintures représente des paysages marins romantiques du XIXe siècle avec des gilets de sauvetage et des bouées supplémentaires en référence à la mort de migrants voyageant vers l'UE au cours des années 2010.

Plus de 100 000 migrants ont tenté de traverser la Méditerranée en 2019 et plus de 1 200 ont péri en mer, selon l'Organisation internationale pour les migrations.

Banksy compte plusieurs graffitis à Bethléem, ville palestinienne dans laquelle il a ouvert son hôtel en 2017 et dont les chambres donnent sur le mur de sécurité érigé par Israël en Cisjordanie. L'oeuvre met en lumière la crise migratoire frappant l'Europe, et l'argent de sa vente reviendra à un hôpital de Bethléem, en Cisjordanie.

Les fonds récoltés lors de la vente seront affectés à la construction d'une nouvelle unité de traitement des accidents vasculaires cérébraux aigus et à l'achat de matériel de rééducation des enfants pour l'hôpital BASR de Bethléem, a rapporté dimanche le journal britannique The Guardian. En 2015, il avait peint un portrait de Steve Jobs, cofondateur d'Apple et fils d'un migrant syrien, sur le mur d'un camp de réfugiés à Calais, dans le nord de la France.

Share