Au cœur du feu avec les sapeurs-pompiers — Incendie au Tuzan

Share

Alors après l'incendie de ce début de semaine qui a ravagé plus de 250 hectares de forêt dans le sud de la Gironde et les très fortes chaleurs annoncées par Météo-France pour les jours à venir, avec des températures supérieures à 40 degrés jeudi, elles ont décidé de prendre les devants.

L'incendie, d'origine indéterminée, a débuté vers 14h00 dans une zone forestière près de la commune du Tuzan, à environ 60 km au sud de Bordeaux.

Quatre pompiers ont en étés blessés, sans gravité, victimes de " coups de chaud ", a indiqué le Service départemental d'incendie et de secours (SDIS).

"Le vent, le sol sablonneux et les jeunes pins de la région ont rendu l'incendie " difficile " et " virulent ", a souligné le capitaine des pompiers Mathieu Jaumain.

En raison des fumées denses, une cinquantaine de personnes ont été évacués "par précaution" dans les hameaux se trouvant près des communes du Tuzan (300 habitants) et Saint-Symphorien (1800 habitants). Dans la soirée, plusieurs d'entre eux ont regagné leur domicile. Une ferme photovoltaïque a été impactée mais aucune maison n'était directement menacée en début de soirée.

"On n'a pas de destructions de bâtiment. Par contre les câbles ont certainement dû avoir des dégâts", a déclaré à des journalistes sur place le sous-préfet de Langon Eric Suzanne.

La Gironde, qui abrite une grande partie de la forêt des Landes de Gascogne, est le premier département français en nombre de départs de feux avec plusieurs centaines chaque année (plus de 500 en 2019), mais sur des surfaces relativement modérées (moins de 420 hectares détruits au total l'an dernier).

Quatre appareils, deux bombardiers d'eau et deux Canadair, étaient engagés et voués à tourner jusqu'à la tombée de la nuit, en soutien d'une centaine de véhicules, avec des renforts de pompiers des départements voisins, Landes, Lot-et-Garonne, Dordogne notamment.

Share