Jacqueline Sauvage, emblème de la lutte contre les violences conjugales, est morte

Share

"Elle est morte chez elle et non pas en prison là où elle n'avait plus sa place", a-t-il souligné.

Après quatre ans derrière les barreaux, alors âgée de 69 ans, elle est sortie de prison en décembre 2016 après la décision de François Hollande de lui accorder une grâce totale, après une vaste mobilisation en sa faveur. Après un an et demi de détention provisoire, elle est finalement reconnue coupable de meurtre et condamnée à dix ans d'emprisonnement le 28 juillet 2014. "Je n'étais pas favorable, en principe, à la grâce car ce n'est pas au président de rendre la justice", a-t-il détaillé. "Aujourd'hui si je suis ému par sa disparition, je sais aussi que Jacqueline Sauvage est décédée en liberté". "Mais comme cela n'a pas été le cas, je l'ai graciée définitivement", a-t-il expliqué. Affirmant que la "souffrance" de Jacqueline Sauvage "ne servira pas à rien", elle a déploré que "l'alerte ne soit pas entendue" alors que "plus de 300 femmes" meurent chaque année en France à cause des violences conjugales.

Jacqueline Sauvage en 2016.

L'actrice Muriel Robin, qui a incarné la septuagénaire dans le téléfilm 'C'était lui ou moi' diffusé en octobre 2018 sur TF1, a également fait part de son émotion, et s'est remémorée sur Europe 1 ce tournage éprouvant. "On demande un milliard, on ne nous le donne pas", poursuit-elle, ajoutant que l'État n'hésite en revanche pas à donner des milliards à Renault. Et cette dernière de poursuivre: "Une loi est passée en novembre [qui prévoit, entre autres, un bracelet "anti rapprochement" pour les auteurs de violences conjugales], on attend encore les bracelets électroniques, il n'y a pas d'argent paraît-il".

Bien que les femmes du monde entier se manifestent, autour du Women Supporting Women Challenge sur Instagram, le féminisme et la lutte pour le droit des femmes ne semble pas au meilleur de sa forme. Ses avocates, elles, plaidaient la légitime défense.

"Je suis extrêmement triste, je suis très choquée", a confié l'une de ses avocates, Nathalie Tomasini, qui a eu confirmation du décès par la famille.

Share