Coronavirus : Quiberon prend des mesures de reconfinement partiel

Share

Patrick Leroux a ainsi signé un arrêté interdisant l'ouverture le soir des plages, parcs et jardins " de 21h à 7h ".

La préfecture du Morbihan fait le point sur la situation à Quiberon, à la suite du signalement d'un premier cas de coronavirus le 21 juillet dernier. Le dépistage des personnes contacts à risque identifiées dans le cadre des investigations menées par l'Agence Régionale de Santé (ARS) et l'Assurance Maladie a permis d'identifier 32 cas supplémentaires, portant le nombre total de cas confirmés pour ce cluster à 72 cas. "Les investigations des contacts à risque autour de ces nouveaux cas se poursuivent", soulignent les services de l'État dans le Morbihan.

Le " drive", situé au 7, rue de Verdun, à Quiberon, est ouvert jusqu'au dimanche 2 août inclus, avec, selon la préfecture, " une file active moyenne maximum de 250 à 300 personnes par jour ".

"Il a, par ailleurs, dénoncé une irresponsabilité de la jeunesse" et menacé qu'il pourrait prendre des mesures strictes pouvant aller jusqu'à "l'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes" et la fermeture des bars à partir d'une certaine heure "par exemple 19h". Depuis jeudi, le port du masque est obligatoire sur les marchés et sur les axes très fréquentés de la ville. "En raison du constat d'un relâchement préjudiciable dans les comportements (...), les services de l'État invitent l'ensemble de la population de Quiberon à réduire fortement les contacts sociaux ".

Après la fermeture administrative, par la préfecture, d'une discothèque qui s'était transformée en bar de nuit, la mairie de Quiberon (Morbihan) a décidé d'interdire l'accès aux plages la nuit pour tenter d'enrayer la hausse du nombre de cas de coronavirus dans la station balnéaire bretonne.

Les plus jeunes sont appelés à ne pas participer à des événements privés ou bien publics incompatibles avec le respect des règles de distanciation; si cette tranche d'âge est le plus souvent asymptomatique une fois.
Les autorités incitent la population à se faire tester massivement et sans délai après la découverte de 50 cas positifs ces derniers jours.

Share