Thomas Pesquet repart dans l'espace en 2021 avec SpaceX

Share

C'est avec la capsule américaine Crew Dragon de l'entreprise américaine SpaceX que l'astronaute redécollera pour sa seconde mission, après avoir passé six mois en l'air entre 2016 et 2017. Il a déjà débuté son entraînement dans un cockpit futuriste avec des tablettes géantes. On va passer aux nouveaux véhicules américains, donc si le vol de SpaceX marche, tant mieux pour moi qui suis a priori le prochain en lice, côté européen, à aller dans l'espace, quelque part au milieu de l'année 2021 - il n'y a pas de remise en cause de l'agenda. L'astronaute français de 42 ans a annoncé sur Twitter mardi 28 juillet qu'il s'envolera de nouveau pour la station spatiale internationale (ISS) au printemps 2021. C'est un peu la saison 2, avec les mêmes personnages, raconte-t-il à l'AFP. Il s'agira en effet du second lancement de cette capsule appartenant du groupe privé américain Space X après un premier vol en mai dernier. "On a immédiatement réponse aux questions", apprécie-t-il. Or l'ISS, qui va célébrer 20 ans de présence humaine dans l'espace, peut "manquer de nouveauté".

Sur l'ISS, ils rejoindront des Russes. Mais il s'est déjà entraîné sur les simulateurs chez SpaceX, la société d'Elon Musk basée en Californie.

Coronavirus oblige, l'entrainement de Thomas Pesquet pour cette nouvelle mission est aussi un événement. "Il n'y a plus vraiment de suspens, et dans un environnement où on a l'habitude de zapper, très rapidement on n'est plus sur le devant de la scène". "On n'a clairement pas fait le tour de la recherche". La mission permettra aussi de préparer des futures missions vers Mars et la Lune - pour laquelle il est candidat, "comme tous [s] es collègues". "Mais je ne vais pas ouvrir de compte Tik Tok!".

Le film "Dans les yeux de Thomas Pesquet" - est diffusé actuellement à la Cité de l'Espace à Toulouse et au Futuroscope de Poitiers. Un hommage à " Alpha Centauri, le système stellaire le plus proche de la Terre", précise l'agence spatiale européenne dans un communiqué.

"C'est aussi la première lettre de l'alphabet grec, le symbole de l'excellence que nous visons", conclut-il.

Share