" Le Consentement " de Vanessa Springora sera adapté sur grand écran — Affaire Matzneff

Share

Huit mois après sa publication, Le Consentement s'est ainsi déjà vendu à plus de 180 000 exemplaires en France et va être traduit dans plus de vingt langues.

La réalisation et le scénario de ce long métrage ont été confiés à la réalisatrice Vanessa Filho, révélée en 2018 à Cannes avec Gueule d'ange, présenté dans la section Un Certain Regard.

Le casting n'a pas encore été dévoilé. Cette autofiction, qui retrace la relation de l'autrice sous emprise de l'écrivain Gabriel Matzneff alors qu'elle était adolescente, est prévue pour 2021 dans les salles obscures, ont annoncé ce lundi sur Instagram les producteurs Carole Lambert et Marc Missonnier, confirmant une information de la revue Le Film Français. Elle explique comment elle a été victime d'une triple prédation: "sexuelle, littéraire et psychique". Au lendemain de sa sortie, le parquet de Paris a ouvert une enquête pour "viols sur mineur" de moins de 15 ans visant l'écrivain désormais octogénaire, qui doit être jugé pour apologie de la pédocriminalité le 28 septembre prochain. "Mais au-delà de son histoire individuelle, elle questionne aussi les dérives d'une époque et la complaisance d'un milieu aveuglé par le talent et la célébrité", poursuit le texte qui ne cite pas le nom de Gabriel Matzneff.

Le Consentement décrit un homme au comportement de prédateur, adepte du tourisme pédocriminel en Asie.

"Vanessa Springora raconte comment elle s'est retrouvée sous l'emprise d'un écrivain célèbre". Mme Springora est la première à témoigner parmi les adolescentes séduites par Gabriel Matzneff, dont le comportement, décrit dans ses propres livres, a longtemps été toléré dans le monde littéraire parisien. En 2013, il avait obtenu le prix Renaudot de l'essai. J'étais tellement habituée pendant des années à ce qu'il y ait un silence, une indifférence complète autour de ses agissements qui étaient reproduits dans ses livres.

Share