La dernière offre d’Ajroudi — Vente OM

Share

Le quotidien provençal consacre en revanche un long papier au passage d'Ajroudi à la tête du Satde Gabésien, le club tunisien de sa ville natale, et les différents témoignages recueillis ne plaident pas vraiment en faveur de l'homme d'affaires tunisien.

La bataille de communication continue de faire rage dans le dossier du rachat de l'OM.

Nouveau rebondissement dans le feuilleton du rachat de l'OM par l'homme d'affaires franco-tunisien Mohamed Ajroudi.

"La présente offre est leur dernière offre ferme, valable pour les prochains 10 jours ouvrables, sujette à audit des comptes et à la pleine divulgation des engagements et des litiges en cours ou prévisibles en l'état", conclut le communiqué.

Que comprendre de ce communiqué? Désireux de mettre la main sur l'Olympique de Marseille, Mohamed Ayachi Ajroudi s'est révélé au grand jour il y a un mois au côté de Mourad Boudjellal en multipliant les prises de paroles pour faire céder Frank McCourt. Alors que les premiers ne cesse de répéter que le club n'est pas à vendre, les seconds continuent de montrer leur intérêt pour l'équipe phocéenne par médias interposés. Un discours répété depuis des semaines par les patrons marseillais qui font comme si de rien n'était et préparent la nouvelle saison, comme en témoigne les recrues du mercato (Gueye, Belardi) ou les arrivées à des postes stratégiques (Pablo Longoria directeur sportif). Ce communiqué résume d'une ultime épreuve de force entre les deux clans. ou le début d'un désengagement de Mohamed Ayachi Ajroudi? Les prochains jours s'annoncent décisifs.

Share