Température record enregistrée au Svalbard, archipel norvégien de l’Arctique — Réchauffement climatique

Share

Pour la deuxième journée consécutive, l'archipel a enregistré 21,2 degrés Celsius (70,2 Fahrenheit) dans l'après-midi, juste en dessous des 21,3 degrés enregistrés en 1979, a déclaré à l'AFP la météorologue Kristen Gislefoss.

Ce samedi 25 juillet 2020, la température dans l'archipel norvégien du Svalbard, a atteint pratiquement 22 degrés au lieu de 5 à 8 degrés en temps normal de juillet.

Le groupe d'îles, parfois plus connu sous le nom de Spitzberg, est situé à un millier de kilomètres du pôle Nord.

Photo transmise 17 juillet 2020 par Polar Bears International d'un ours polaire et de son ourson phorographiés en 2012 près de l'archipel de Svalbard (Norvège).

Selon une étude scientifique, le réchauffement climatique dans l'Arctique se produit deux fois plus vite que dans le reste de la planète.

La région a connu des températures de cinq degrés au-dessus de la normale depuis janvier, culminant à 38 degrés en Sibérie à la mi-juillet, juste au-delà du cercle polaire arctique.

Selon un récent rapport officiel norvégien "Climate in Svalbard 2100", la température moyenne au Svalbard pour la période 2070-2100 devrait augmenter de 7 à 10 degrés par rapport à la période 1970-2000, suivant le niveau d'émissions humaines dans les décennies à venir. Le changement est déjà visible. De 1971 à 2017, entre trois et cinq degrés de réchauffement ont été observés, avec les plus fortes hausses en hiver, selon le rapport. Quelque 20 millions d'euros de travaux ont dû y être menés en raison d'une infiltration d'eau provoquée par la fonte du pergélisol en 2016.

Ce document est soumis au droit d'auteur. Le contenu est fourni seulement pour information.

Share